Libido et vieillissement

Voici la question à un million d’Euros. Le vieillissement affecte-t-il notre intérêt sexuel ? Êtes-vous prêt pour la réponse? Le vieillissement et la libido sont totalement indépendants ! (Ouf !)

Des études ont montré que l’appétit sexuel ne diminue pas avec l’âge. En fait, il tend vers un pic entre l’âge de 70 et 75 ans, et en bonne place parmi les femmes mariées.

L’intérêt sexuel a été prouvé pour être presque complètement psychologique. Mis à part les changements physiques de nos organes génitaux à des stades avancés de la vie et les restrictions physiques comme les maladies cardiaques, notre capacité à être intéressé par le fait d’avoir des relations sexuelles reste très constant.

Au cours de la fin de l’âge adulte, les femmes qui ne sont pas mariés perdent leur libido plus rapidement que les femmes mariées. Les femmes mariées sont généralement entraînés par la libido de leur partenaire, qui peut facilement diminuer si le partenaire perd de l’intérêt pour la chose.

Perte d’appétit sexuel peut se produire chez les hommes aussi bien, mais ce qui reste plus rare. Les facteurs psychologiques comme la peur du vieillissement, un sorte de crise de la mi-vie, ou des changements physiques tels que la perte de cheveux par exemple, peut faire ressentir à un homme comme un sentiment d’insécurité et créer une perte de confiance en soi aboutissant à une dégradation de la libido.

L’image que nous avons de nous même est essentielle au maintien d’une bonne libido et de l’intérêt sexuel. Au fur et à mesure que nous vieillissons, nous devenons être sûrs de notre corps et de notre esprit. Cela peut tout à fait nous conduire un appétit sexuel réduit, et si ce mauvais ressenti de nous même perdure dans le temps, cela contribuera à réduite de plus en plus sur notre intérêt pour le sexe.

Pour cette raison, il est important de traiter les premiers changements provoqués par le vieillissement. Parlez-en avec vos amis et votre famille, si vous le pouvez, peut vous aider à mieux comprendre ce à quoi s’attendre avec le temps.

N’oubliez pas du temps pour vous et pour vous amuser et vous sociabiliser, et si vous ne l’avez pas déjà fait, commencer un nouveau sport. Ce sont tous les moyens pour maintenir un bon fonctionnement du cerveau et une bonne condition physique. Pour garder votre libido, il faut s’attaquer aux causes profondes pour éviter une diminution de l’intérêt pour le sexe.

Donge, http://www.sante-et-jeunesse.com

Publicités

Le krav maga, également écrit krav-maga (de l’hébreu : קרב מגע ; ˈkʁav maˈɡa, lit. « combat rapproché »), est une méthode d’autodéfense israélienne. À l’origine, il a été créé par Imi Lichtenfeld, pour protéger la communauté juive de Bratislava dans les années 1930. Il a depuis été adopté par Tsahal et le Mossad, et par de nombreuses polices et troupes d’élite dans le monde. Il connaît également un relatif intérêt chez les civils.

Fondation

Au début du XXe siècle, la ville de Bratislava, appartenant alors à l’Empire austro-hongrois abritait, à l’instar de nombreuses villes d’Europe de l’Est, une importante communauté juive ashkénaze. Samuel Lichtenfeld était détective et instructeur en chef de la police départementale, devenu célèbre pour ses nombreuses affaires élucidées et son enseignement de la self-defense.

Son fils, Imi Lichtenfeld, né à Budapest en 1910, s’inspira grandement des activités de son père. Il remporta de nombreuses compétitions en lutte, boxe et gymnastique.

Lorsque, dans les années 1930, face à la montée du fascisme en Europe, Imi Lichtenfeld réunit autour de lui un groupe de jeunes athlètes dont la mission était de protéger la communauté juive locale. Il prit part à de nombreuses bagarres qui lui firent prendre conscience des différences entre les compétitions sportives et les « combats de rue ».

De par son action, il devint vite impopulaire auprès des autorités locales, et commença en 1940 un périple de deux ans qui le mena finalement en Palestine, après un passage dans les troupes britanniques. Il rejoignit alors la Haganah, formation para-militaire juive préfigurant la future armée israélienne. Il fit partie des troupes de choc, le Palmach, où il enseigna le kapap, la lutte et la gymnastique.

Expansion

En 1948, Lichtenfeld rejoint Tsahal en tant que chef-instructeur pour l’éducation physique et le Kapap. Son objectif était de développer une méthode simple, efficace et rapidement assimilable pour répondre aux besoins de l’armée : les techniques sont nées d’un réajustement progressif rendu possible par les retours d’expérience sur le champ de bataille.

Après une mission de deux années en Éthiopie, Lichtenfeld quitte le service actif en 1964. Il ouvre par la suite une école à Netanya et crée officiellement le krav-maga (littéralement « combat rapproché » en hébreu). C’est à cette époque, en novembre 1964 que Eli Avikzar commença à s’entrainer avec lui et finit par devenir instructeur principal. Il fut aussi la première ceinture noire de l’histoire du krav maga, remise par Imi Lichtenfeld le 5 janvier 1971.

Après le développement d’un contenu suivant des principes (exemple : chemin le plus court, défense et contre-attaque simultanées) mais restant cependant désordonné, Lichtenfeld et son équipe structurent avec ordre leurs découvertes pour pouvoir les enseigner (« j’avais pensé à créer un système applicable dans la réalité »1).

1980 marque le début de l’internationalisation du krav-maga, auparavant circonscrit au seul État d’Israël. Lichtenfeld autorise ses disciples les plus doués à enseigner cette méthode à travers le monde, entre autres Eyal Yanilov aux États-Unis, Richard Douieb en France ou encore Kobi Lichtenstein en Amérique du Sud.

En 1984, la fédération de krav maga donne le grade de ceinture noire à deux élèves américains, Allen Feldman et Darren Levine.En 1985, Eli Avikzar partit aux Etats-Unis en tant que représentant de la fédération de krav maga puis y retourna pour y donner son premier entraînement au département de police de Los Angeles.

Le FBI, la DEA, les marines, le GIGN et les SAS popularisèrent cette nouvelle forme de close combat auprès du grand public et de nombreux clubs commencèrent à proposer aux civils une façon différente de pratiquer la self-defense (principalement sous l’impulsion de Darren Levine en Amérique du Nord et de Richard Douieb en Europe).

Le décès du fondateur en 1998 marque le début de dissensions au sein des instances dirigeantes. Peu avant sa disparition, Lichtenfeld affirmait encore que son vœu le plus cher était que « chaque enfant sache se défendre, élevé dans le respect d’autrui »2.

Objectifs

L’objectif du krav-maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation.

Le krav-maga n’est pas conçu comme un art mais comme une méthode de combat rapproché. Dans ce souci d’efficacité, le krav-maga est en perpétuelle évolution. On y retrouve toutefois un grand nombre de techniques de combat issues de la boxe pieds-poings, du jiu-jitsu et de la lutte.

Les entraînements diffèrent de ceux des arts martiaux ou des sports de combat dans la mesure où le but n’est ni la compétition ni une pratique culturelle ou physique. À cela s’ajoute l’absence de règles a priori et les priorités.

La méthode devant être intégrée rapidement pour la formation des soldats, elle ne s’appuie pas sur des qualités physiques particulières et n’est donc pas réservée à des troupes d’élites. La simplicité est déterminante. Le krav-maga est basé sur les réflexes et la rapidité d’action. Des cours sont donnés depuis longtemps aux enfants. Ce n’est pas dangereux

Les 7 principes d’Imi Lichtenfeld

  1. Un principe de prévention et de bon sens : éviter de se retrouver dans une situation dangereuse, par exemple si l’on fait de l’auto-stop, éviter les individus peu engageants, éviter de traverser à pied un quartier dangereux en ville, etc.
  2. Le krav-maga est une technique d’auto-défense basée sur les réflexes naturels du corps humain.
  3. Se défendre et attaquer par la voie la plus courte et depuis la position où l’on se trouve, en privilégiant le minimum de prise de risque pour soi-même.
  4. En fonction de la situation, et selon le besoin, en fonction du danger que représente l’adversaire, essayer de décourager celui-ci en parlant.
  5. Utiliser les points sensibles du corps humain (yeux, gorge, parties génitales) pour atteindre ou maîtriser l’adversaire.
  6. Essayer d’utiliser en priorité tous les objets à sa portée, puis les armes naturelles du corps en dernier recours.
  7. Pas de loi (pas de règles à respecter), aucune limitation sur le plan des techniques, pas d’interdits, tous les coups sont permis.

Priorités

Tout comme le close combat, le krav-maga se caractérise par différentes techniques incapacitantes ou létales. Ces méthodes sont très faciles à apprendre et très efficaces. Elles visent à mettre hors d’état de nuire un ennemi :

  • le plus vite possible ;
  • le plus efficacement possible ;
  • par tous les moyens possibles (aucune limite de combat).

Les techniques de combat à mains nues employées sont typiquement les plus dangereuses, les plus puissantes, et les plus simples que puisse générer le corps humain. Ces techniques sont choisies et adaptées pour fonctionner dans des conditions de stress maximum, et sur quelqu’un qui ne se laissera pas faire. Dans un combat pour assurer sa survie (donc de type non sportif), le seul but est d’éliminer la menace avant que celle-ci ne vous élimine.

Les coups sont donc focalisés sur des cibles anatomiques :

  • yeux ;
  • nuque ;
  • genoux ;
  • gorge ;
  • parties génitales.

Le combattant cherche systématiquement à prendre l’initiative de l’assaut, puis à écraser l’ennemi sans pitié. La défense est donc toujours un pis-aller (récupération de l’initiative), visant à rétablir l’action offensive. Le déplacement est toujours en avançant (forward drive).

Dans une situation donnée, la réponse doit être :

  • immédiate ;
  • aussi forte que nécessaire ;
  • sans appel ;
  • naturelle ;
  • choisie pour servir un objectif précis, comme déconcentrer, tuer, fuir, immobiliser au sol, neutraliser ou s’écarter de quelqu’un.

Il en résulte 3 ensembles de technique suivant que l’enseignement est destiné à l’armée, la police ou les civils. En effet, les objectifs n’étant pas les mêmes suivant ces catégories, attaquer, neutraliser, ou se défendre3.

Entraînement

Le krav-maga ne présuppose pas que les combattants respectent un ensemble de règles. En particulier, l’entraînement insiste sur des situations atypiques telles que :

  • réagir à une attaque surprise ;
  • combattre à mains nues contre un adversaire armé d’une arme tranchante (exemple : couteau) éventuellement dissimulée, une arme contondante (exemple : batte de baseball) ou une arme à feu ;
  • empêcher l’adversaire de sortir une arme ou de s’en servir ;
  • combattre contre plusieurs adversaires, sortir d’une situation d’encerclement ;
  • protéger une tierce personne.

L’entraînement au krav-maga couvre aussi des situations susceptibles de dégénérer en combat ainsi que des méthodes, aussi bien verbales que physiques. Les qualités développées lors de l’entraînement sont : l’amélioration des réflexes, la fluidité, la rapidité, la précision, l’utilisation correcte des armes naturelles du corps, la détermination, la maîtrise de soi, et des réponses adaptées aux situations d’agression. L’entraînement s’articule donc autour de deux piliers : les techniques de self-defense et le combat.

  1. Auto-défense : cette composante du krav-maga regroupe toute une série de techniques dont le but est de donner à ceux qui les apprennent la possibilité de se défendre contre des actions hostiles, d’être en mesure d’avoir le dessus sur leur(s) assaillant(s) et d’éviter d’être blessés. Cela comprend également les défenses contre toutes sortes d’agressions : coups de poing, coups de pied, étouffements, différentes prises et attaques à main armée (avec couteau, arme à feu, grenade ou gourdin). L’élève apprend ainsi à appliquer les différentes méthodes de krav-maga dans un maximum de situations (familières ou inconnues) : obscurité, positions assise ou couchée, environnements étroits, contre plusieurs agresseurs, etc.
  2. Combat : le combat au corps à corps marque une phase plus avancée du krav-maga, où l’on apprend à neutraliser rapidement et efficacement son assaillant. Celle-ci met en œuvre des éléments ayant trait au combat proprement dit : tactiques, feintes, attaques avec combinaison de plusieurs techniques, dimension psychologique du combat, etc. On distingue plusieurs types de combats :
  • Le combat technique : il permet de travailler sa technique, seul (shadow) ou face à un adversaire qui ne fait que recevoir les coups (avec ou sans esquives ou parades). Vitesse : lente.
  • Le combat souple : il permet d’exercer les qualités de vision, de distance et de coordination des mouvements avec le bon timing, le tout en conservant son intégrité physique et son assurance. Vitesse : moyenne.
  • Le combat appuyé : le but est d’éprouver sa propre efficacité, avec des coups portés mais également reçus. La gestion du souffle et du stress est également recherchée. C’est une logique de progression dans l’échelle des combats. Vitesse : normale.
  • Le combat dur : l’obtention de ceintures est subordonnée à cette épreuve (à partir de la ceinture verte et obligatoire pour les moins de 40 ans). Ce combat, très encadré, permet au pratiquant de donner le maximum de son potentiel dans un contexte de stress et de peur, tout en gardant sa lucidité. Vitesse : normale.

Passage du premier grade ceinture noire en France, dans la FEKM

Supervisé en France par la Fédération française de karaté et disciplines associées, ce programme technique est composé de deux parties : un tronc commun identique pour toutes les disciplines (épreuve de kihon, de kata et de kihon ippon kumite) et une partie spécifique au krav-maga.

1. Programme imposé avec partenaire

  • en garde : défense contre tous les coups de pieds bas et enchaînement d’au moins deux coups (contre-attaques) (x3)
  • dégagement de tous les étranglements et saisies avant, arrière, de côté et enchaînement d’au moins deux coups (x3)
  • défense de base contre toutes les attaques au bâton et au couteau (de haut en bas, de bas en haut, en estoc, à tous les niveaux et toutes les distances) (x3)

2. Épreuve technique avec ou sans arme

  • deux partenaires attaquent simultanément le défenseur, l’un est armé d’un couteau l’autre d’un bâton, le défenseur est sans arme (durée : 1 minute)
  • défense contre menace à l’arme de poing : de face au visage, au corps (x3) et de dos à l’arrière du crâne, dans le dos (x3)
  • de côté devant le bras, à l’arrière du bras (x3)

3. Épreuve combat avec ou sans arme

  • les coups sont portés, toutefois quelques règles de sécurité sont à respecter :
    • si un combattant est durement touché, l’enchaînement qui suit doit être léger ou stoppé suivant le degré de dureté
    • si un combattant a l’occasion de donner un coup de tête, celui-ci doit être simulé
    • si un combattant a l’occasion de toucher des endroits non-protégés comme les cervicales, le coup doit être simulé
    • si un combattant est touché à la coquille, il doit faire un pas ou deux de côté pour signifier au minimum l’avantage qu’aurait pris son adversaire

Les candidats ne sont pas jugés au nombre de points mais sur leur attitude générale, et non en fonction du gagnant ou du perdant. Ils ne doivent pas se dérober mais faire preuve de courage, de détermination, de sang-froid, de technique et de respect du partenaire.

Défenses et ripostes contre un coup de poing ou pied non connu à l’avance (x5). Plusieurs règles s’imposent : ne pas reculer sur l’attaque, défense/contre simultanés dans la mesure du possible, réaction en contre-attaque même si on est touché, après la défense et la contre-attaque aucun mouvement ne doit être inutile dans les enchaînements suivants.

En France, l’armée Française l’utilise de même pour le GIGN et le RAID. Tsahal et le Mossad (renseignements israéliens) en sont aussi adeptes. Aux États-Unis, l’armée ainsi que 450 agences des forces de l’ordre (FBI, Police de Los Angeles, SWAT – LAPD…) l’utilisent.

Personnellement je fais confiance à la FEKM (Fédération Européenne de Krav Maga). Structuré comme tout autre art martial avec passage de ceinture, moniteurs diplômés. Plus particulièrement au club de l’Association Krav Maga Côte d’Azur (www.nicekravmaga.com). Club disposant de trois sites d’entrainement à disposition à tous les adhérents, plus un cours spécifique pour les femmes sur Nice.

Notes et références

  1. Extrait du livre d’Imi Lichtenfeld How to defend yourself against armed assaults, publié en 2001 [archive]
  2. Tribune juive no 20, septembre 2006 [archive].
  3. Avi Nardia, Arts Martiaux Israéliens : kapap, Lotar, Hagana, Sportimex, 2008 (ISBN 3868360425)

Texte majoritairement extrait de Wikipédia.fr

Don Gé webmaster de www.dg1business.com

Aujourd’hui  Paypal, tout le monde sait de quoi il s’agit. Personnellement j’ai découvert Paypal pratiquement à ces débuts et j’ai donc pu constater son ascension pour le moins rapide.

En effet, cette société a été créée en 2000 par la fusion de deux start-ups qui sont Confinity et X.com. Confinity était spécialisée dans les paiements et la cryptographie (utilisés à l’époque sur le feu regretté Palm Pilot) et X.com était une start-up fondée en 1999 qui proposait des services de banque en ligne.

Les débuts de Paypal n’ont pas été aussi fulgurants que cela d’ailleurs mais c’est surtout en 2002 qu’E-bay ayant besoin d’un système de paiement sûr et  simple que les choses se sont accéléré. Le système l’a tellement séduit qu’E-bay finit par acheter Paypal pour  1,5 milliards de dollars US. Investissement qui au final se révélera très payant.

L’alchimie entre Paypal et E-Bay fût une réussite. Il faut reconnaître que les deux systèmes sont très complémentaires. Et cadre parfaitement aux aspirations communes des acheteurs et des vendeurs.

En effet la peur des acheteurs, même si aujourd’hui ce phénomène de réticence est moindre, est de mettre sur un site dans une zone de paiement les coordonnées de leur carte bancaire au risque de se les faire voler par d’astucieux « Hackers ». Hors avec Paypal une fois les coordonnées bancaire inscrites il ne reste plus qu’à utiliser le système de paiement qu’avec une adresse mail internet et un mot de passe. De plus l’inscription et la gestion sont gratuites

Pour les vendeurs l’avantage réside dans le fait que le paiement est instantané, donc plus de délais d’attente de chèque et d’encaissement.L’envoi des produits s’en trouve accéléré. Et les frais de réception de paiement sont relativement corrects (de l’ordre de 1,4 à 3,4% selon la somme). Et de plus PayPal peut aussi servir à accepter des paiements par carte (CB, Visa, MasterCard, American Express, Aurore, Cofinoga, 4étoiles, Privilèges).

Donc le système étant satisfaisant aussi bien pour l’un que pour l’autre il était évident que Paypal ne pouvait que se développer sans compter que l’essor que connait encore E-bay ne fait que rajouter une plus-value à ce mode de paiement.

D’ailleurs les grandes marques de s’y trompent pas car petit à petit on trouve parmi les différents modes de paiement l’icône de Paypal qui s’ajoute à ceux des différentes cartes bancaires que l’on trouvait déjà au paravent.

Bien sûr, qui dit système de paiement dit hackers à l’affût. Le moyen de piratage qui traîne beaucoup sur le web est l’hameçonnage ou le fishing. Ce sont des mails à l’allure de l’intitulé de Paypal qui vous demande de confirmer vos identifiants et mot de passe. Il ne faut surtout jamais répondre à ces mails.

En bref Paypal est un système de paiement fiable qui n’a pas fini de se développer alors en conclusion que vous soyez consommateur, vendeur ou commerçant qu’attendez-vous pour ouvrir gratuitement un compte si ce n’est pas déjà fait !!!…

Ouvrez un compte PayPal et acceptez dès aujourd'hui les paiements approvisionnés par carte.

Don Gé webmaster de www.dg1business.com

Dans le cadre du développement de l’activité de création de vidéo clip de présentation publicitaire j’ai décidé de mettre en ligne les essais pour que vous puissiez voir ce qu’il est possible de faire pour vos clips de pub pour une présentation moderne de vos sites, blogs ou pages de vente.

Don Gé – webmaster www.dg1business.com

Bonjour,

Je souhaite à tous mes lecteurs une Bonne est heureuse Année 2011.

Depuis 1976, année du premier tirage du Loto de la Française des jeux, ce système de jeux n’a cessé de progresser même en tenant compte qu’il n’y ait qu’une seule chance sur environ 14 millions (13 983 816 pour être exact) de trouver le bon résultat.
Différent pays ont la même sorte de jeux à quelques différences près mais avec le même principe en général.
Fort de ce succès grandissant trois sociétés européennes, « Camelot » pour le Royaume Uni, « Loterias y aquestos de Estado » pour l’Espagne et la « Française des jeux » pour la France décidèrent de créer l’actuel « Euro millions ». Depuis 6 autres loteries les ont rejoint tel que des sociétés de Belgique, du Luxembourg, du Portugal, de l’Irlande de la Suisse et de l’Autriche. Le territoire couvert par un seul et même tirage peut rassembler jusqu’à 100 millions de joueurs et autant, si ce n’est plus de bulletins validés.
Les gains au premier rang vont de 15 millions d’euros jusqu’au gain record de 183 millions d’euros enregistré jusqu’ici pour la plus grosse cagnotte atteinte.
Tout cela fait évidement oublier qu’il n’y a qu’une chance sur plus de 76 millions de trouver la bonne combinaison et remporter le gros lot et la récente crise mondiale créé un regain d’espoir chez énormément de gens qui croient en leur salut dans le providentiel bulletin de validation. Et puis au fond, pourquoi pas !
Pour essayer d’augmenter les chances de gagner il s’est développé, sur l’internet notamment, tout un ensemble de sites qui proposent des systèmes allant du groupement ou club de joueurs se réunissant pour jouer sur des bulletins multiples permettant de jouer plus de numéros sur la même grille ou plus de bulletins avec les même numéros couvrant toutes les possibilités de sortie des numéros annexes ou étoiles, et des systèmes de  » martingales » mathématiques.
Enfin valider un bulletin c’est déjà rêver à la vie que cela pourrait vous donner en cas de bonne fortune, mais comme il est écrit sur les sites de jeux en ligne  » Jouer comporte des risques et peut entraîner de graves problèmes, de dépendance,de famille, de vie sociale, de santé financière. Êtes vous prêt à tout miser ?
Pour être aidé, en France, appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé) »
Cette mise en garde étant faite, tout ces jeux ne doivent rester que des divertissements occasionnels et raisonnés.

Don gé webmaster

La boule Lyonnaise


boule souvenir

Jour de concours 1927 – Photo Sport Boule Magazine

Sous les noms de « Jeu de Boules » ou « Jeu National » cette discipline voit le jour au XVIIIe siècle dans la région de Lyon, d’où son surnom de « Boule Lyonnaise ». C’est en 1850 que ce jeu est élevé au rang de sport, avec la création de la première société officielle : « le Clos Jouve ». Le premier concours dûment réglementé a lieu à Lyon les 3,4 et 5 juin 1894 sur 63 jeux où évolueront 1200 joueurs. Puis, en 1900, les joueurs commencent à se regrouper en secteur puis en fédérations régionales. En 1922 les fédération régionales du Rhône, du Dauphiné, de l’Ain, des deux Savoie, des Alpes Maritimes et de la Loire se regroupent sous l’appellation « Union Nationale des Fédérations Boulistes » . En 1933, sur décision de l’assemblée générale l’UNFB devient la Fédération Nationale des Boules (FNB).

En 1935, la boule lyonnaise était une originalité, une spécialité, un rayon de lumière, un étalage de sons et de paroles que seules, Lyon et les régions du sud-est et d’autres régions gagnées par la contagion, pouvaient livrer à la connaissance des initiés, des curieux aussi…. des amateurs de pétanque !

La boule lyonnaise, mère lointaine de la petite fille, dite pétanque, n’a pas conservé sa place de choix qu’elle mérite. C’est un descendant de ses  » canuts « , ouvriers de la soie, intraitables, dont l’Histoire raconte les actions désespérées et héroïques, qui essaiera de faire admettre cette boule lyonnaise comme un sport, un spectacle, et aussi de faire revivre et sortir de son sommeil.

pointeur

Ecoutons-le. Que de louanges, que de récits de Presse, que de photos, dessins et autres aspects de l’expression humaine viennent mettre en valeur, la pétanque. Il n’est peut-être pas utile de rappeler ce qu’est ce jeu de  » petites boules  » en question.

Tout le monde le connaît et l’attention du lecteur est attirée par la courte distance que sépare le joueur du but à atteindre, par l’absence quasi totale de règles fondamentales, par la possibilité de pratiquer ce jeu par tous, même les invalides (dans certains cas), les femmes, tous les hommes valides, même les plus vieux. Notons aussi les différentes tactiques avec la grosse boule et le fait qu’un bon joueur de boule lyonnaise ne gagnera que rarement.

En 1942, la FNB devient Fédération Française de Boules (FFB). Elle met en place une nouvelle structure avec de bas en haut : Associations Sportives, les Comités Départementaux, les Comités Boulistes Régionaux et le Comité Directeur de la FFB. En 1946, création de la Fédération Internationale de Boules. En 1957, la FFB est admise au Comité Olympique Français. Les Boules y sont reconnues comme sport de démonstration. En 1972, la FFB fête son cinquantenaire, elle compte 3907 sociétés et 167049 licenciés dont 17760 jeunes. En 1980 la FFB est affiliée au Ministère de la Jeunesse et des Sport et deviendra en 1981 la Fédération française du sport-boules. En 1984, premier championnat de France des Clubs Sportifs. Depuis 1997, le Sport-Boules est au programme des jeux méditerranéens et des jeux mondiaux.

Avec tout mes remerciement à M. Christophe GARIN Président du Comité Bouliste Départemental des Alpes Maritimes qui m’a aimablement ouvert les portes du Boulodrome « Gé GALLARATO » de la plaine du Var à Nice.

éléments pour cet article recueillis sur Wikipédia et http://www.artpjm2.free.fr

Don Gé Webmaster de Biker Club HD

Choisissez de louer une voiture à miami pour un maximum de fun

Il vous suffit de surfer sur internet et choisir hertz location voiture le deal qui convient à votre budget. Réserver en ligne est vraiment très simple, facile et surtout très rapide.

Vous avez choisi Miami pour vos prochaines vacances ? Vous avez de quoi être content et passer un bon séjour à Miami. Les locations de voitures à Miami n’ont jamais été si bon marché. C’est le bon moment pour trouver de supers réductions et rabais sur les voitures de location à Miami qui conviendront même aux petits budgets.

Réservez votre voiture de location à Miami et à vous la liberté pour visiter la ville et profiter de ses plages, ses bars et ses cafés. Miami et sa voisine Miami Beach sont des villes où se mêlent émotion, couleur et texture. Avec une voiture de location à Miami, découvrez la ville et ses quartiers variés, comme le centre ville avec ses gratte-ciels ou Little Havana, coeur de la communauté cubaine. Miami héberge la plus grande population latino en dehors de l’Amérique Latine, avec 65% des habitants descendants d’Amérique Latine. L’espagnol est souvent la langue utilisée dans la vie de tous les jours, bien que l’anglais soit la langue officielle. Il n’est pas rare de rencontrer quelqu’un qui habite Miami et qui ne parle pas anglais, bien que cela plus le cas dans les quartiers résidentiels que dans les quartiers touristiques. Le port de Miami est le plus grand port de croisière du monde. Grâce à son climat tempéré toute l’année, le mot d’ordre de la ville est ‘la vie n’est pas faite pour travailler mais pour se faire plaisir’. Alors suivez cette recommandation et détendez-vous à bord d’une voiture de location à Miami pour en profiter un maximum.

Il existe de nombreuses offres et promotions pour louer une voiture à Miami. Il vous suffit de surfer sur internet et choisir le deal qui convient à votre budget. Réserver en ligne est vraiment très simple, facile et surtout très rapide.

Profitez du soleil de Miami en voiture de location et amusez-vous bien !

—————–

par sunil kumar (07/07/2010)

Profitez du soleil de Miami en voiture de location et amusez-vous bien ! http://www.hertz.fr

Source: Fruitymag

Le Sportster Harley Davidson est devenu une vraie légende en soit. Savez-vous que ce modèle fût crée par la firme au « Bar and Shield » en 1957. Malgré les diverses étapes de l’évolution de cette Harley qui s’est  opéré d’année en année elle n’a pas changé de look.

C’est donc plus de cinquante ans après sa naissance que nous découvrons aujourd’hui les derniers modèles, qui ont toujours autant de charme, avec un réel plaisir.

Qui sont les amateurs de ce « petit modèle » de Milwaukee.

Beaucoup s’accordent à dire que c’est la Harley pour les femmes et les bikers de petit gabarit. Oui certes que pour de frêles jeunes femmes son poids et sa taille sont des  atouts majeurs. Bien que je connaisse personnellement des « bikeuses » de petite taille qui chevauchent des « 1580 » sans aucun problème, alors …

Le Sportster avec sa cylindrée de 883 cm3 est chez Harley Davidson le modèle d’entrée de gamme bien qu’il se décline aussi en 1200 cm3, et donc c’est par ce modèle que pas mal de bikers ont commencé avant de se lancer sur des cylindrées plus importantes et surtout sur des motos plus chère aussi !!

Un autre atout du Sportster est sa maniabilité ce qui permet aux motards citadins de l’utiliser dans la circulation de façon plus efficace qu’une grosse « Electra »,par exemple, et elle permet aussi se garer plus facilement.

Bref le « Sporst » à tout pour lui et n’a donc rien à envier à ses grandes soeurs.

En dehors des moto-clubs et autres Chapter Harley Davidson où il est omni présent il existe des clubs motos uniquement dédié au « Sportster » en France comme ailleurs.

Donc le Sportster se porte bien et je pense que l’on n’a pas fini d’entendre le son superbe de ses pots le long des routes.
Don Gé Webmaster de Biker Club HD

Las Vegas est une ville située au milieu du désert, dans le comté de Clark, dans l’État du Nevada aux États Unis. La ville s’étend 340 km² et se trouve dans une cuvette aride au milieu de Las Vegas Valley. Las Vegas est entourée de hauts sommets enneigées en hiver tel que  les Spring Mountains qui culminent  à 2 512 mètres, la Rainbow Mountain située à l’ouest, les  Sunrise Mountain et Frenchman Mountain à l’est qui culminent à 1 025 mètres, le Las Vegas Range au nord et enfin la Black Mountain au sud qui trône à 1 552 mètres d’altitude.

Las Vegas doit son nom aux Espagnols qui l’avaient  appelé ainsi à cause de l’eau présente dans son sous-sol et qui veut dire   » les vallées fertiles  » ou « les prairies ». C’est ensuite en 1855 que des fermiers mormons s’y installèrent et fondèrent  la ville. Le nombre d’habitants aujourd’hui les 2 millions alors qu’elle accueille chaque année plus de 37 millions et demi de visiteurs.

Las Vegas a aussi deux surnoms. Le premier est  » Sin City » qui signifie la ville du péché ensuite « The Entertainment Capital of the World » qui signifie la capitale mondiale du divertissement.

C’est grâce aux lois libérales  de l’État du Nevada en matière de jeux que Las Vegas  a développé ce qui fait sa renommée mondiale pour ses hôtels, casinos et ses revues. En effet l’énorme capacité hôtelière de la ville (actuellement plus de 120 000 chambres d’hôtel) , en en fait la première ville hôtelière du monde. Las Vegas est aussi le temple du shopping, en particulier avec ses grands centres commerciaux comme le Fashion Show Mall situé sur le « Strip ».

Justement à propos du . « Strip ». C’est un boulevard qui s’étend sur 6,7 kms. Véritable épine dorsale de la ville il serait impensable de visiter Las Vegas s’en passer par le « Strip » surtout de nuit car illuminé par une débauche de néons.

Las Vegas est la plus grande ville du Nevada et demeure une destination touristique de premier plan.

Las Vegas jouit d’un climat aride typique du désert de Mojave. Chaque année, la température dépasse les 46 °C. Mais le record de température à été enregistré le 24 juillet 1942 et fut de 55°C.

En décembre 2008, le 18 pour être précis la ville à été recouverte de 15 cm de neige. Depuis 1937 il n’a été enregistré de chute de neige qu’à cinq reprises .

En conclusion Las Vegas est vraiment une destination de rêve tant il y de choses à voir qui vont de l’architecture des ses hôtels en passant par ses lumières, ses spectacles et ses environs, le grand canyon n’est pas loin.
Don Gé Webmaster de Biker Club HD